samedi 10 juin 2017

La joie dans le basculement !

[EDITION SPECIALE]

Face à la perspective de cette deuxième partie de l'année actuelle qui devrait être la toute dernière de notre civilisation en tant qu'esclaves de nos oppresseurs historiques, et que l'on y croit absolument, tièdement, ou pas du tout (bien heureux d'ailleurs ceux qui en rit à condition qu'ils ne s'arrêtent pas en chemin), le positionnement des âmes nobles dans la "Joie Causale" représentera pour eux un réel sauf-conduit.

On me demande souvent "quoi faire"? "Comment se préparer au mieux?" et autres questions du même acabit dans un flou mental total quant à ce qui va vraiment se produire et dont finalement je ne connais pas beaucoup mieux que vous les tenants, même en connaissant parfaitement les aboutissants. En tout état de cause, à l'échelle individuelle ou collective, face à la totale et profonde remise en question de notre actuelle civilisation planétaire comme face à nos petits ou grands tracas quotidiens, le positionnement dans cette "Joie Causale" est indispensable.



L'article qui suit a en l'occurrence déjà été écrit fin octobre début novembre 2015, et était intitulé "Le secret de la joie" (première et deuxième partie). Mon idée initiale était simplement de rediriger le lecteur vers ces articles, mais force est de constater qu'il a toute sa place ici et maintenant, légèrement remanié et amplifié, à cette heure préalable aux heures sombres qui s'annoncent frontalement face aux plus réjouissantes perspectives que ce monde ait jamais connues, de mémoire d'homme ou de montagnes!
Curieusement (quoique...) cet article a été l'un de ceux qui aura été le moins lu de tous ceux qui ont été écrits à ce jour (du moins depuis 2011). Ce n'est pas très étonnant. La joie n'intéresse personne. Le "bonheur" facile sans effort, oui bien sûr (illusion que propose l'Ennemi d'ailleurs et qui recueille quasiment tous les suffrages car tous continuent à le croire sans se retourner sans qu'il ne tienne pour autant jamais ses promesses). Mais la joie, qui plus est causale, c'est beaucoup moins drôle, et c'est vrai. Mais le succès est pourtant au rendez-vous de ceux qui s'y essaient, et au moins est-ce joyeux, pour soi-même comme pour autrui d'ailleurs.

J'ignore absolument s'il sera davantage lu à présent qu'au moment de sa sortie, mais il est certain qu'il est encore beaucoup plus d'actualité à présent. Voici donc ce qu'il en est.

Lorsqu'on travaille en soi on obtient forcément des répercussions en soi. Ca ne déclenche pas de phénomène de choc en retour, mais la résonance extérieure d'une situation conflictuelle, correspondant d'ailleurs à un conflit intérieur. En s'attaquant à ce conflit, un complexe réactionnel se déclenche et opère une vague de répercussions intérieures qui impactent le champ d'énergie ainsi que la santé du corps. Des éléments entrent en correction, se désynchronisent par rapport au reste du corps pour pouvoir rassembler des éléments nouveaux (passage obligé par un mini-chaos personnel), engranger de nouvelles informations pour se resynchroniser ensuite. C'est un processus d'une extrême complexité mais absolument indispensable dans la mesure où l'on agit de façon concrète et efficace sur les causes des phénomènes extérieurs et intérieurs. On se synchronise soi-même avec les corrections que l'on opère en soi sur les manifestations extérieures. Le travail sur soi n'est donc pas anodin car personne n'est une surface réfléchissante d'une limpidité absolue sans faille ni défaut.
Dans certains cas on constate des problèmes matériels à son domicile, la maison réagit. Elle représente le corps extérieur, le corps collectif de ceux qui y résident, c'est une projection d'énergie où le système de mémorisation des murs entre là aussi en synchronisation avec les mémoires naturelles, les souvenirs, le passé et les imprégnations fluidiques des résidents avec un phénomène d'étagement des mémoires au grenier et des résidus sous-plantaires à la cave.

Ces phénomènes ne sont pas forcément toujours agréables, ceci dit l'état d'esprit joue énormément. C'est la raison pour laquelle on insiste tellement sur la joie. Si vous êtes dans une problématique particulièrement complexe ou déplaisante, le fait d'y mettre de la joie crée un désamorçage puissant, comme un espace tampon qui va pouvoir absorber cela. La joie que l'on émet se désagrège au contact de la situation problématique ressentie qui elle-même se désagrège a son contact. C'est cette zone-tampon qui nous protège. Si l'on attend que la situation soit agréable pour être joyeux, on laisse systématiquement les problèmes et les situations conflictuelles nous atteindre sous prétexte qu'il n'y a pas de raison de l'être.

Imaginez-vous sur le champ de bataille, c'est la guerre, ce n'est pas drôle, donc on ne se protège pas, on ne met pas son bouclier, on le mettra quand ce sera plus drôle. Ridicule? Mais si on prend du recul sur le sentiment de joie, c'est-à-dire la maîtrise de la situation au moment où l'on se trouve, plutôt qu'être victime de la situation, là on a ce même sens du ridicule qui apparaît à l'esprit que celui qui consiste à dire "je suis sur le champ de bataille donc je ne me protège pas", c'est un non-sens. On a été habitués à devenir des êtres purement réactifs.
"La situation n'est pas bonne, je vais tomber en dépression, d'ailleurs je vais aller chez mon médecin qui va me prescrire des antidépresseurs comme ça j'aurai encore plus l'impression d’être en dépression et je serai reconnu(e) comme tel(le) donc je serai important(e), on me considèrera avec sérieux".
C'est puissant, très souvent inconscient, mais réellement d'une puissance exceptionnelle.
Lorsqu'on est dans une logique de reprise en main et de maîtrise de soi, on ne se laisse pas absorber par ce genre de situations. On est émetteur de joie, on a un bouclier autour de soi, et moins on a de raisons d’être joyeux plus on a de raisons d'émettre des pensées ou un émotionnel joyeux pour les effets qu'il produit. Ça semble être une logique du monde des Bisounours mais l'Ennemi a créé les Bisounours pour montrer que la joie et les arcs-en-ciel c'est absolument ridicule, parce que ce sont des choses qu'il n'arrive pas à contrecarrer, c'est opposé à sa nature[1]. Et quand l'Ennemi veut quelque chose il l'obtient toujours de la part de la population qui répond... toujours en faveur des intérêts de ses oppresseurs, au terme d'un conditionnement collectif ultra-puissant qu'il nomme: "liberté démocratique". Là où elle n'a pas pas cours, ce sont les différentes articulations possibles d'un diktat qui peut s'y exercer et qui est mis à profit dans une logique des comparaison des peuples entre eux, notamment incitant les uns à penser combien ils ont de la chance de vivre où ils vivent, dans ce climat de "liberté", contrairement aux autres.

Au sein de la population de ce monde se souhaitant réellement libre, quand bien même se sachant esclave quelque part (au moins "quelque part", face à une réalité dont il n'est pas toujours simple de discerner la subtilité des articulations), il est temps de prendre vraiment la mesure de ce qu'il se passe et d'entrer dans cette absolue logique de maîtrise. La Société des Archalchimistes est effectivement en guerre, donc nous prenons les armes, et nos armes sont l'Amour-Force, la Joie et les visualisations arc-en-ciel (en somme le comble du ridicule). Nous nous sommes transformés en Bisounours d'élite! Et d'ailleurs l'Ennemi en fut fort dépourvu lorsque les arcs-en-ciel furent venus. Et il ira jusqu'à en être profondément déstabilisé si de plus en plus d'individus en ce monde prenaient les armes: les nôtres!
Quand on parle de la joie, il n'y a pas de mièvrerie, c'est véritablement parce que c'est une arme cruciale dans cette guerre. Si vous utilisez les armes de l'Ennemi, vous rejoignez les rangs de l'Ennemi par le contrôle dont il dispose sur ses propres armes et leur caractère compromettant... et ceux qui les utilisent et s'y enlisent. On dit que quand quelqu'un parle un langage il faut parler le même langage que lui pour être compris. En général c'est universellement vrai. Là en l'occurrence on se trouve dans une logique où il faut dépasser ce stade-là, parce que l'Ennemi connaît à la perfection l'esprit humain, il a su mettre en place des éléments précis, sachant comment les gens allaient réagir, et les gens réagissent effectivement à cela. Quand on met les gens en garde et que ces personnes arrivent à prendre conscience de la réalité, ils continuent pourtant car ils en ont l'habitude et ne voient pas pourquoi ils feraient autrement, et puis ça demande un effort... Il faut vraiment prendre le contre-pied de cette situation et ne pas utiliser les armes de l'Ennemi.
L'Ennemi fait tout ce qu'il peut pour susciter la haine contre lui. C'est la seule source d'énergie qui lui est encore accessible, du moins le pense-t-il, mais en attendant il estime que même si ça ne lui profite pas, au moins ça rend les gens haineux et c'est toujours ça de pris. Quelque part c'est vrai, ça maintient le monde dans un blocus involutif. C'est d'ailleurs pour cette raison précise que tant de faits absolument authentiques sortent depuis quelques années, faits de migrants violents, trouble-fêtes et impunis, de guerres exclusivement à intérêts économiques assises sur la vie de tant d'innocents sacrifiés, d'ignominies en tout genres et d'injustices flagrantes, de pédophilie rituelle et cannibale, dans le déni outrancier des médias qui font visiblement le jeu des puissants par leur assourdissant silence de la vérité lorsqu'ils la connaissent, ou dont on tue sous faux drapeaux les journalistes qui l'ignorent et la découvrent subitement. Jamais l'Ennemi ne se sera autant dévoilé sans en avoir l'air naturellement, toujours dans une logique d'opposition des avis des uns et des autres afin d’attiser leur haine respective. Mais il faut être conscient que l'Ennemi n'a plus d'autre choix que de susciter contre lui aussi la haine et la vindicte populaire et l'illusion, alors quand les perches me sont
ici tendues en venant tenter de m'insulter, du moins s'opposer à moi pour susciter de moi une réaction profitable à l'esprit de l'Ennemi... je sors les armes, les miennes.

Le basculement qui vient n'est pas pour vous. Il n'est pas destiné à l'Humanité. Il vient pour l'Ennemi, trop profondément encré dans l'esprit et le cœur de l'Humanité pour pouvoir en être extrait sans dégâts collatéraux irréversibles. Trier le bon grain de l'ivraie ne pourra se faire que de cette manière, alors la joie au cœur est de mise plus que jamais. Le basculement ne tuera pas les autres ou ceux qui en seront incapables, mais il protègera autant que la joie les protègera d'éventuelles réactions agressives désespérées de l'Ennemi, ceux qui prendront les armes de la JOIE CAUSALE... selon les Cinq Piliers de la Perfection, donc en y aspirant sincèrement de toutes leurs forces, sans attente de résultats, et le sourire aux lèvres. Et si vous n'y parvenez pas selon les Cinq Piliers de la Perfection, eh bien essayez quand-même de les mettre en application... selon les Cinq Piliers de la Perfection! C'est une fractale. Une fractale vitale et évolutive, donc pour cette raison une fractale sacrée. Le "sacré" ne sera jamais plus "religieux". Le sacré sera à la hauteur de ce qui sera à même de vous accomplir en vous rendant heureux. La Joie Causale mène au bonheur. Vous seuls êtes capables de créer cette joie de toute pièces contrairement à ce que l'Ennemi tente d'obtenir de la part de tous: un asservissement aux causes de satisfactions et de plaisirs qu'il offre généreusement contre paiement. Donc si vous êtes capables de cela, vous libérant de lui en outre, alors une seule conclusion s'impose: VOUS-MÊMES êtes sacrés, seule raison viable pour laquelle cette Humanité doit être sauvée, envers et contre elle-même au besoin.
Faites très attention à ne pas utiliser les bâtons que l'Ennemi vous tend pour lui taper dessus parce que les coups le blesseront beaucoup moins que l'avantage qu'il retirera de votre geste de violence. C'est pareil pour ce qui vous concerne en propre, ne soyez pas violents envers vous-même. Soyez dans la juste mesure, et en tout état de cause que ce soit l'Amour-Force et la Joie qui guident vos actions et vos paroles. Montrez-vous fièrement à la hauteur du monde qui vient car il ne vient QUE pour vous.

Soyez prêts.
Soyez forts.
IL FAUT TENIR.


[1] L'Ennemi a associé l'arc-en-ciel (tronqué, donc corrompu quelque part) au mouvement gay afin de l'associer aussi à quelque chose qu'il soit en capacité de maîtriser d'une manière ou d'une autre.



Cet article est très sérieux. Il n'est aucunement une fantaisie. Tout y est vrai, l'Archimagistère est le nom du nouvel et irréversible paradigme de l'Âge de Diamant.
 

6 commentaires:

  1. Bonsoir à tous
    Toutes voiles dehors...
    Om garde le cap
    Joie et Paix en Unité pour chacun en le Tout
    Ps
    Merci du conseil Eléazar

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Eléazar, bonsoir à tous

    Une ligne blanche qui contourne une herbe!!
    Comment l'expliquer?
    Était-ce la flemme de l'arracher, le désir de l'épargner et de communiquer avec les plus petits que nous ou la simple envie de faire une plaisanterie?
    Notez que je n'ai pas dit une "mauvaise herbe", expression que je n'aime pas beaucoup. D'ailleurs pourquoi une herbe serait mauvaise en elle-même? ce n'est certainement pas dans l'esprit de l'âge de diamant.

    Je pense que parmi les gigantesques travaux à accomplir prochainement beaucoup d'expressions seront à revoir!

    Pour en revenir à notre herbe, je suis sur que vous ne choisissez pas les images au hasard, peut-être pouvez-vous nous en dire plus?

    PS: Si je savais où est cette route j'irai prélever cette herbe pour la replanter un peu plus loin :)

    Peter




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Peter,

      Contentez-vous du symbole, il est assez puissant en soi. Pour l'image, elle est simplement retouchée (ça se voit, avec un oeil exercé). Mais c'est assurément une image d'avenir!

      Supprimer
  3. Excellent ! En effet, puisque la situation négative est déjà là, pourquoi rajouter du négatif soi-même ? AUCUN SENS ! Mais le pire, c'est que si vous ne vous obscurcissez pas vous-même dans une mauvaise situation, avez-vous remarqué les réactions des gens, qui vous trouvent « anormal » ? C'est ce qui me révulse le plus !

    Allez, puisque c'est de mise, permettez-moi de partager unn petit Matthieu 6:25 :

    25C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? 26Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux? 27Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Eléazar,

    Je vous remercie pour les articles très pertinent que vous offrez.

    Je souhaiterais avoir votre avis sur les chemtrails, est ce que l'Archimagistère lutte contre ses épandages ? En France et dans le monde ? Et nous que peut-on faire a notre échelles ?

    Que pensez vous de cette jeunesse qui tombe dans le ténèbres..? Et d'une autre jeunesse qui tombe de plus en plus jeune dans l'Hermétisme? (Je suis "tombé" dedans à l'age de 13 ans mais je l'est appliqué officiellement à 15 ans)

    PS: Merci pour le Code de La Noblesse Orthodole, qui est mon guide, à cette age ou sont se cherche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour mon Ami,

      Ca fait beaucoup de questions ;-)
      Oui nous luttons contre les chemtrails, lesquels sont systématiquement l'objet de processus transmutatoires empêchant que les produits chimiques et pharmaceutiques qu'ils contiennent atteignent le sol (il n'est reste rien dès 3000 mètres d'altitude). Nous avons mis en évidence et identifié certaines sources de recharges chimiques à destination des réservoirs des avions mais nous ne pouvons nous y attaquer sans risquer une pollution majeure au sol, soit des dommages collatéraux plus sérieux que le phénomène lui-même. Néanmoins d'ici quelques mois, deux ans tout au plus et au strict maximum, le phénomène sera définitivement stoppé (bien avant en principe). Malheureusement pour un individu "lambda" il est quasiment impossible de lutter contre ce phénomène. Le seul qui soit réellement efficace et à la portée de tout un chacun est le principe de l'orgonite avec antennes d'émission (chercher "orgonite contre chemtrails" dans un moteur de recherche). C'est "relativement" facile à faire. Mais je ne suis pas certain qu'à l'heure actuelle que le jeu de l'effort de l'information et de la réalisation d'un tel dispositif en vaille réellement la chandelle. C'est à chacun de juger à ce niveau. Mais au moins les substances chimiques épandues sont transmutées, comme le fut le pétrole répandu dans le Golfe du Mexique par le sabotage par les USA de leur plate-forme "Deepwater Horizon", comme le sont les rayonnements et retombées radioactives de Tchernobyl et Fukushima, etc.

      La jeunesse actuelle devra comme tout un chacun prendre intérieurement position sur base des valeurs qui sont les siennes. Toutes les valeurs inversées prises pour référence conduiront leurs prôneurs à devoir quitter l'incarnation en ce monde au moment du basculement. Toute position prise dans une direction inverse (et durable en ce sens), évolutive et souhaitée salutaire pour le vivant sera le sauf-conduit vers le nouveau paradigme instauré en loi globale pour ce monde. Jeunesse ou vieillesse est sans importance. Seul ce que vous êtes et exprimez est important à présent. Les jeux sont faits. Ce paradigme-ci n'a plus aucun avenir, ni à court terme, ni d'autant moins à moyen et long terme, pas davantage que ceux qui l'alimentent ou y trouvent avantage personnel, quel que soit leur âge, leur condition, leurs raisons personnelles ou leur histoire...

      Je vous donne rendez-vous de l'autre côté du miroir, car c'est à présent que nous sommes dans le miroir en ayant l'impression d'être devant lui. C'est ensuite que nous en serons libérés, que ce miroir alors sera brisé, et que ceux qui n'auront ni pu ni su ni voulu en sortir disparaîtront avec ses propres bris.

      Tenez bon, et soyez béni.

      Supprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci