dimanche 5 mars 2017

Un point à mi-chemin

Chaos' c. 1875-82
George F. Watts (1817-1904) et assistants
L'article de ce mois de mars préfigure les nouvelles énergies du printemps, période propice s'il en est à tous les renouveaux (du moins à partir de l'hémisphère nord de notre planète). L'encours des évènements, publiquement connus ou non, architecture les conditions-même dans lesquels le basculement sera opéré, et le "Point-0" atteint.


État actuel de la relation Trump-Pountine


Compte tenu des actions et décisions de l'un et de l'autre, ou de ceux qui sont officiellement censés opérer en leurs noms respectifs, et donc dans les circonstances actuelles, on peut difficilement se cantonner à l'estimation arbitraire de leurs initiatives estimées "bonnes" ou "mauvaises", donc aussi quelque part au "bien" ou au "mal", aux "gentils" et aux "méchants".


 
Une chose au moins est clair à ce titre: ni Trump ni Poutine ne sont humainement dignes de confiance jusqu'à preuve du contraire. Mais sur les points politiques sensibles actuellement l'un et l'autre font le jeu d'un "Maître de Jeu" qui les dépasse de loin, sur un plateau de jeu qui ne leur appartient plus quoi qu'ils en pensent; l'un et l'autre sachant qu'il y a "quelqu'un" ou "quelque chose" qui les soutient à certaines conditions et dans le développement d'une politique orientée dans certaines directions, sans pourtant savoir exactement de qui ou quoi il s'agit. Il faut laisser à Donald Trump l'ampleur du courage qui est le sien car s'il est un chef de gouvernement qui risque sa tête chaque jour qui passe malgré une coalition de psychiatres véreux et vendus au système qui prétendent qu'il l'a déjà perdue pour le faire destituer, c'est bien D. Trump.
Disons que Trump et Poutine sont sous contrôle suffisant pour amener le monde exactement là où il doit être amené dans l'objectif de sa libération définitive. En tout état de cause la situation est trop complexe pour l'estimer avec exactitude en termes de "bon" ou "mauvais" relativement aux deux leaders des superpuissances historiques, politiques et économiques, et il en va de même avec la coalition des agents politiques de l'Ennemi avec Obama et les familles Clinton et Schwartz, alias "Soros", qui constituent une sorte de gouvernement provisoire d'exception et parallèle au gouvernement officiel, cette fois quasiment déclaré, du moins publiquement connu même sans être bien évidemment relayé par les médias "mainstream", et constitué au sein d'un bâtiment de Washington D.C. symboliquement nommé par ces derniers "La Maison Noire", et destiné à fomenter ni plus ni moins qu'un coup d'Etat pour destituer Trump (dans le meilleur des cas).
L'équation globale est infiniment complexe pour les observateurs lambda ne disposant pas de toutes les données du problème (ce qui, pour une fois, inclut AUSSI l'Ennemi lui-même, à notre plus grande satisfaction).
Nous avons estimé à dix mois au maximum le temps total de la procédure du basculement depuis qu'il a été enclenché en septembre 2016. Fin février dernier une nouvelle étape a été franchie et qui a comme prévu enclenché par effet domino une nouvelle direction majeure de cette procédure, étape qui sera clôturée fin mai prochain. Il ne s'est pas agit d'un évènement définissable dans le temps et dans l'espace, mais plutôt une évolution dans la prise de conscience globale de la conscience collective de l'Humanité. Voilà les derniers éléments qui peuvent être abordés publiquement. Des agents dormants de l'Archimagistère attendent eux aussi avec impatience le signal du départ... Dès cet instant, les réactions alchimiques auront lieu et opèreront leur effet sur la société et ceux qui en tirent les ficelles. La mort annoncée de l'Ennemi ne peut plus être contrecarrée à présent. Sa fuite n'est plus possible depuis longtemps, et la destruction du monde en tant que son baroud d'honneur est perpétuellement avortée. En outre, le Projet "Blue Beam" ne peut se mettre en place; toutes les fréquences utilisées pour synchroniser les différents éléments holographiques du projet sont entretenues dans leur instabilité afin de le mettre en échec. L'Ennemi étant tenu ignorant de la cause de ses irrépressibles problèmes, nous aurons le temps de prendre celui de finaliser très correctement notre stratégie de libération globale.

Ceux qui attendent une intervention Deus Ex-Machina enclenchée par un coup de baguette magique, et pour certains qui (déjà) désespèrent d'impatience, ce qui est au demeurant tout-à fait compréhensible, doivent absolument comprendre que chaque décision, choix, compréhension ou son illusion, peur, désir, espoir de chaque représentant de l'Humanité, est à intégrer dans la balance des évènements qui doivent conduire à l'Evènement. Et cette balance, à ce titre, doit être perpétuellement rééquilibrée. Le plus d'individus possible doit prendre conscience qu'ils ont toujours vécu dans une illusion qui leur a été créée de toute pièce et de main de maître, mais plus encore qu'il est sérieusement temps d'en sortir et d'accepter les conditions de ce changement radical, mais aussi d'y co-participer en acceptant aussi de changer eux-mêmes. Le plus grand nombre possible d'individus doit se mettre en phase avec ce qui arrive et comme l'information mentale en rapport ne suffit largement pas, il faut bien que ce soit les circonstances de la vie elle-même qui interviennent afin d'orienter les esprits vers la capacité inhérente à chacun de s'adapter au bouleversement, en l'occurrence qui s'annonce être le plus radical de l'histoire connue de l'Humanité.


Les différentes nécessités avant le basculement


Dans cet ordre d'idée, il y a trois nécessités majeures qui doivent absolument être satisfaites afin de compléter l'ensemble des protocoles de manière équilibrée. Leur défaut ne risque pas de remettre en question le basculement, mais le caractère irréversible du basculement impose un impératif irrévocable dans la mise en application de ces nécessités, envers et contre tout.

  1. La nécessité de la mise en lumière progressive des différents complots effectifs, hors de la considération de quelque "théorie" éponyme destinée à ridiculisée la possibilité-même de cette simple idée. Les vieilles croyances en les légendes politiques économiques et sociales entretenues de façon très sérieuses par les médias doivent impérativement tomber pour qu'il ne vienne à l'idée de quiconque, une fois le basculement opéré, de regretter le monde que nous aurons définitivement quitté.
  2. La nécessité de l'effet déclencheur de la célèbre théorie du "centième singe" appliqué dans le cadre du soulèvement populaire croissant dont les médias (une fois encore) contribuent à faire croire qu'il n'existe pas. Ce soulèvement actif (même en France), opérera une sélection définitive de la ligne de temps incluant une volonté ferme de la part des peuples du refus de l'autorité systémique, en tant que choix collectif de la civilisation planétaire à venir. Ainsi, si le principe de la dictature est à bannir à tout jamais, chacun doit prendre conscience aussi que la démocratie telle qu'on l'a toujours présentée n'est pas un système qui fonctionne et qu'il n'a d'ailleurs jamais fonctionné, à aucun moment de l'histoire, pas même dans la Grèce antique, et que son impossibilité est telle qu'il n'a même jamais été capable d'exister hormis en pure théorie utopique. Son tort aura été de mésestimer l'appétit dévorant de la condition humaine pour le pouvoir...!
  3. L'attente des différents éléments envisagés pour la mobilisation des agents dormants de l'Archimagistère ci-avant envisagés, marquant l'imminence du Point-0 [1].

La concrétisation de ces différents éléments essentiels nous conduisent vers l'issue attendue par le plus grand nombre, et crainte par le nombre le plus restreint.


Dernier point sur l'évolution du protocole


Pour mémoire, ce protocole a commencé en septembre dernier. Et se poursuit envers et contre tout. La moitié de sa mise en application est d'ores et déjà passée. Seule l'évolution de la pensée collective déterminera le "quand" exactement. La fréquence vibratoire de la Terre a atteint les 13Hz, enclenchant une instabilité du système actuel et rendant particulièrement malades les chantres de la mise en esclavage de l'Humanité. Cette valeur de 13 [2] est croissante mais actuellement retenue dans sa progression pour maintenir cette instabilité sous contrôle le temps nécessaire à la satisfaction complète des différentes nécessités ci-dessus. Cette valeur croîtra encore au seuil du Point-0 pour se poursuivre ensuite jusqu'au seuil de 17 Hz en tant que pallier du saut actuel de l'évolution.
Une fois encore, le moment est de toute manière indéfinissable. Nous ne pouvons que témoigner des conséquences de ce qui est entrepris, ainsi que des différentes actions visant à rectifier le cap à chaque instant. Nous ne pouvons offrir davantage d'informations en rapport, nous excusant auprès des incrédules de refuser de jouer la carte de la séduction des prophètes de quatre sous.



Actualisation des énergies du Chaos


L'énergie favorite des ex-"maîtres du monde" est celle du chaos (nous rappelons qu'en médecine cette anarchie s'appelle le "cancer"). La magie du chaos a été créée (et a récemment connu d'ailleurs un engouement particulièrement croissant auprès des praticiens de touts bords de la "voie de la main gauche") afin d'expérimenter toutes les directions imaginables du pouvoir, permettant aux "seigneurs du chaos perverti" que sont la clique des banquiers centraux et autres Illuminati et consorts, de pouvoir s'emparer de toute forme de puissance pour asseoir le règne sur l'enfer qu'ils voulaient faire de ce monde (et y réussissant d'ailleurs en majeure partie jusqu'au jour ayant sonné leur lente mais irrépressible défaite qu'ils pensaient à juste titre impossible).

Nous parlons ici de "chaos perverti" car le chaos n'est non seulement pas mauvais par nature, mais est en outre essentiel à la vie, à l'existence-même. Son abus systématique et généralisé est seul cause de souffrances et de mort, pas son emploi selon la loi qui en définit le recours par les forces du destin (on dira ça comme ça).

Les énergies du Chaos (tant sur un plan terrestre que macrocosmique) ont été récupérées il y a quelques années maintenant, mais aucune mainmise sur les instruments et les plans procédant du, et visant au chaos perverti, n'avait été encore entreprise. C'est aujourd'hui chose faite. Même la devise des "chaotes", Illuminati, et autres Francs-Maçons: "Ordo Ab Chao(s)" (L'ordre à partir du chaos), qui est une réalité aussi profonde qu'elle est évidente, et profondément alchimique en outre), leur est reprise une fois pour toutes.

Le chaos est l'énergie d'indifférenciation (très différente du concept de "néant", auquel sont promis l'Ennemi et ses agents) à partir de laquelle la réorganisation des divers éléments constituants, à la base la plus élémentaire, est possible selon le Plan prévu pour les meilleures conditions d'évolution de toutes les formes de consciences (alors que l'évolution prévue pour celles qui complotent contre les conditions de possible évolution des autres consciences n'a qu'une seule et unique autant qu'irrépressible issue: celle de la disparition définitive).

Pour opérer l'ouverture effective du nouveau paradigme, un chaos partiel mais probant et maîtrisé va devoir se répandre au sein du monde des Hommes, correspondant à la reprise de toutes les cartes en circulation afin de les rebattre et les redistribuer selon un ordonnancement aussi précis que différent de celui qui a actuellement cours. C'est cette redistribution que craint l'Ennemi plus que tout car aucune carte ne lui sera plus distribuée hormis celle de l'anéantissement pur et simple. En termes de conséquences cela signifie qu'il en sera réduit à un pouvoir strictement égal à zéro, et moins encore celui de l'argent que n'importe quel autre, réduisant à néant quelque autre forme de pouvoir sur quiconque, les politiciens et les médias en premier ressort, et sur les industries agro-alimentaire et pharmaceutique en second.

Les énergies du chaos et ses symboles viennent donc d'être entièrement récupérés afin de leur restituer et leur conserver désormais de manière définitive leurs capacités (re)créatrices.
Ainsi, toutes les représentations du symbole du chaos le plus éloquent (l'étoile ou croix du chaos) en tant qu'élément central auquel tous les autres sont liés, notamment lié aussi à la magie chaotique elle-même (déjà conséquemment bridée en tant que "magie" pure et simple) sont passés sous l'autorité Archimagistéral. Cela concerne toutes formes de représentations, des plus neutres graphiquement aux plus ignobles (mort, sang, vermine etc.), alors perpétuellement transmutées dans leurs effets potentiels corrompus et/ou corrupteurs, jusqu'à définitive disparition de chacun d'elles et de toute mémoire qui leur serait liée de même.

Voici à ce titre la maitresse-représentation de l'Etoile du Chaos Orthodol à laquelle tout autre représentation symbolique, graphique, numérique, volumique ou autre est irréversiblement liée.



Ainsi tous les porteurs de ce symbole (en bijoux, en tatouage, imprimé sur des vêtements etc.) ayant initialement souhaité se faire les vecteurs conscients ou non de la puissance destructrice du chaos se feront désormais les relais de l'énergie du germe primordial de la cohérence absolue dans la logique de la réconciliation des opposés rendus complémentaires; le chaos primordial recréant à l'infini les conditions sans cesse renouvelées propres à cette cohérence, inhérente aux Temps de l'Âge de Diamant qui est le nôtre depuis bientôt 8 ans déjà.

Ceux d'entre eux qui refuseront cette évidence tout en persistant dans le port de ce symbole, quelle qu'en soit la représentation, ou ceux qui ne pourront s'en défaire à cause du caractère indélébile d'un tatouage par exemple tout en demeurant dans cet état d'esprit de rejet ou de refus, voire de rébellion, ne pourront que subir de front la puissance correctrice de la conscience désormais assise au sein-même des énergies du chaos systématiquement rectifié.


[1]  A noter que ces "agents" n'appartiennent pas à l'Archimagistère en tant que tel. Ils travaillent pour le bénéfice des objectifs qu'il poursuit et au nom de ce qui préside à l'existence de ce déterminisme de raison d'être supérieure nommée ici "Archimagistère".

[2] Dans toute l'histoire du passé connu jusque fin des années 80 cette valeur a toujours été de 7,8 Hz, correspondant à la résonance Schumann ainsi qu'à la frange des ondes cérébrales nommées "Théta".



Cet article est très sérieux. Il n'est aucunement une fantaisie. Tout y est vrai, l'Archimagistère est le nom du nouveau et irréversible paradigme de l'Âge de Diamant.
 

36 commentaires:

  1. Bonjour Eléazar,
    ce pouvoir(les médias grand public)sans quoi leurs plans n'auraient jamais pu voir le jour va donc leur être retiré et se mettre à clamer la vérité.(si j'ai bien tout compris)
    j'attends ce moment depuis longtemps et ce ne sera que pur plaisir.
    merci et que le meilleur vienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Ils y seront contraints et forcés. Tous les personnages clefs liés aux médias devront faire amende honorable, requérir (à genoux) à la télé, le pardon du peuple après être passés aux aveux. Je suppose que ça battra tous les records historiques d'audimat (et Coca-Cola sera interdit de pub... si tant est que la société existe encore).
      Quant à vous, prévoyez les popcorns!

      Supprimer
    2. Bonjour Eléazar,

      les popcorns sont prêts!
      A quand le spectacle?

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si c'est moi qui manque de lâcher-prise, mais je trouve le symbole clairement perturbant. Au point de ne pas pouvoir le fixer en conscience plus de quelques secondes sans en éprouver une gêne certaine.
    Ce symbole fait clairement de l'effet, mais son usage me semble tout de même être délicat. A tout hasard pourriez-vous en proposer un autre en phase avec notre époque, mais plus positif (si j'ose dire) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-D Bonjour Cittavat,

      De l'effet, il est fait, c'est clair. D'un autre côté, c'est quand-même le symbole du Chaos, pas des bisous cosmiques (ni même de l'Amour-Force pour être plus sérieux).

      Il n'y a malheureusement pas une palette de choix possibles pour chacun en fonction de sa sensibilité. Ce symbole est ce qu'il désigne. Mais je serais curieux de savoir quel élément est le plus perturbateur pour vous. La croix fléchée elle-même, l'élément central...? Proposer une alternative me semble donc tout aussi délicat que travailler avec celui-ci vous avez parfaitement raison. Laissez-le entre des mains anarchistes et malveillantes, et je vous laisse imaginer l'ampleur des dégâts (qui furent d'ailleurs ceux du travail des Chaotes de tout poil). Une fois encore le chaos n'est positif ou négatif qu'en fonction de qui en fait quoi. Entre les mains de l'Absolu il n'y a aucun souci, mais entre d'autres...
      Votre double sous-plantaire réagit aussi à son énergie, mais votre part d'Absolu également puisqu'il y a de nouveau accès lui aussi. Le Chaos est par essence créateur autant que destructeur. Encore une fois tout dépend de ce qu'on en fait, tout en restant à déterminer qui est le "on" dont on parle alors. Vous concernant en propre, rien ne vous oblige à l'approcher de trop près ni d'en faire quoi que ce soit. Il y en a d'autres qui sont à la bienfaisante portée de tout un chacun.

      Supprimer
    2. Je n'ai pas la moindre connaissance en matière de symbole, mais ma première impression serait d'accuser les petits cercles. Pour l'analyse, voici ce que je pourrais en dire. Le problème vient en partie des petits cercles outrepassés par l'étoile fléchée. Celle-ci déploie l'effet partout, et le soleil lui donne la force. Ce n'est d'ailleurs pas n'importe quelle représentation du soleil, et voilà un autre problème à mes yeux. Ce n'est pas un beau soleil jaune (voire blanc) rayonnant, non c'est un soleil un peu rougeoyant qui déborde. Le soleil est pour moi naturellement associé à l'harmonie et a un côté clairement bénéfique. Je ne peux hélas pas en dire autant de cette représentation qui a un côté potentiellement agressif. En fait le seul point de cohérence à mes yeux c'est l'élément central. Mais s'il apporte une touche positive au symbole, d'un autre côté il le dynamise, il lui donne vie. En outre l'élément central est en-soi attractif pour la conscience de l'observateur ; il le fait plonger davantage dans le symbole, ainsi il en ressent davantage les effets.

      C'était l'analyse de bistrot de ce symbole que je devine au combien incomplète. Mais toujours est-il que je ressens une gêne certaine en le regardant. Voulant en livrer une analyse honnête, j'ai dû me forcer à le regarder deux minutes, et étonnement j'en suis sorti perturbé pendant toute la soirée. Je n'ai pas d'expérience en matière de symboles, toutefois c'est bien la première fois que je ne peux me concentrer sur un symbole, sans avoir immédiatement envie de détourner le regard.

      Avant je croyais que l'on pouvait "spiritualiser" toute chose, en projetant sa conscience. Ce n'est peut-être pas aussi simple.


      Quant à trouver une alternative, je pense que le symbole de tout concept qui nous viendrait naturellement à l'esprit pour une bénédiction, serait plus constructif. Si nous partons du principe que la contemplation d'un symbole puisse induire une modification intérieure à même d'impacter le macrocosme, je ne choisirais pas celui-ci, mais un plus positif. L'Amour-Force est un très bon exemple.


      Câlins cosmiques à tous (l'humour ne fait pas de mal tant que l'on garde les pieds sur terre).

      Supprimer
    3. Bonjour Cittavat,

      Voilà une excellente analyse, même s'il ne s'agit que d'une approche de votre part.

      "ma première impression serait d'accuser les petits cercles".

      Ils ont été étudiés avec attention. Ils apportent une dynamique de régulation et d'équilibre à l'ensemble de l'énergie.

      "Ce n'est pas un beau soleil jaune (voire blanc) rayonnant, non c'est un soleil un peu rougeoyant qui déborde."

      Vous avez un problème avec le soleil rougeoyant qui déborde? ;-)
      Le soleil est le soleil. Il n'est peut-être pas à votre goût, ce que je peux concevoir, mais il existe une absolue unicité dans l'ensemble de ses symboles, représentations, stylisations etc. Quelle qu’elle soit, elle le lie à ce qu'il est intrinsèquement. Donc aucun souci de ce côté.

      "Le soleil est pour moi naturellement associé à l'harmonie et a un côté clairement bénéfique."
      Il est harmonie PARCE QU'IL a un coeur chaotique! "Chaotique" ne veut pas dire "mauvais", mais fondamentalement dissociateur. Dissociez quelque chose de bon ou de mauvais et vous le détruirez. Mais entre les mains de l'Absolu, le Chaos dissocie en vue d'une ré-association harmonieuse et évolutive.

      "Je ne peux hélas pas en dire autant de cette représentation qui a un côté potentiellement agressif."
      La désintégration, la... "chaotisation" EST agressive. C'est l'agression absolue de la forme et du sens même, au-delà de la mort et de la renaissance. C'est la désintégration totale avant recréation totale. Je ne connais rien de plus agressif que ça. Mettez un scalpel dans la main d'un sadique et dans la main d'un chirurgien de génie: que vaut le scalpel?!

      "En fait le seul point de cohérence à mes yeux c'est l'élément central."
      Là, vous avez fait mouche!

      "Mais s'il apporte une touche positive au symbole, d'un autre côté il le dynamise, il lui donne vie."
      C'est exactement le but.

      "En outre l'élément central est en-soi attractif pour la conscience de l'observateur ; il le fait plonger davantage dans le symbole, ainsi il en ressent davantage les effets."
      Ce symbole a été livré à votre connaissance car nous n'avons pas vocation de cacher ce qui peut être dévoilé. Nous l'avons également fait pour que l'Ennemi sache ce qu'il en est, qu'il s'amuse à essayer de le tester et de remettre la main dessus (comme avec le Shri Yantra d'ailleurs). Mais ce symbole n'est pas destiné à faire une méditation dessus. Il n'est pas destiné à représenter une base de travail (sinon à vos risques et périls, bien que vous ne risquiez pas non plus de disparaître, du moins pas d'un coup).
      Croyez-moi ou non, le Shri Yantra était bien plus dangereux et pernicieux que la Croix du Chaos!
      Une fois encore, c'est tout de même le symbole... du CHAOS. Ce n'est pas le symbole de l'harmonie universelle. Il n'est pas fait pour ça. Ce symbole est fait pour contenir sous contrôle parfait la puissance du Chaos qui ne s'emploie que sur certains plan de conscience, sous certaines conditions, et à doses homéopathiques!

      "Avant je croyais que l'on pouvait "spiritualiser" toute chose, en projetant sa conscience. Ce n'est peut-être pas aussi simple."
      En effet... La croyance est romantique, souvent. L'expérience directe beaucoup moins, souvent...

      "Quant à trouver une alternative, je pense que le symbole de tout concept qui nous viendrait naturellement à l'esprit pour une bénédiction, serait plus constructif."
      Mais voilà, il ne s'agit pas d'un symbole de bénédiction, tout simplement.

      "Si nous partons du principe que la contemplation d'un symbole puisse induire une modification intérieure à même d'impacter le macrocosme, je ne choisirais pas celui-ci, mais un plus positif."
      Je ne vous le fais pas dire ;-)

      Supprimer
  3. Quel plaisir de vous lire...et en même temps, cela m'inquiète un peu. Nous voilà donc au bord du précipice.
    Et moi qui suis sur une île jusqu'au mois d'août, j'espère pouvoir rejoindre ma campagne natale pour vivre cette vie nouvelle auprès de mes proches. Quelle épopée que d'exister! Quelle chance d'être là, et de vivre le changement.
    Courage à tous, "tenons" et "soutenons" ceux qui luttent pour nous, au delà de tout..
    Alea jacta est
    Chryseis

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, sans aucun jugement, voici le dessin et le texte qui ressort d'un reverse image avec le moteur yandex, d'une partie (l'étoile à huit pointe noire): https://data.whicdn.com/images/109455396/original.jpg
    page complète de recherche: https://www.yandex.com/images/search?rpt=imageview&img_url=https%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-DTao2zH3A38%2FWLyOWQk2b-I%2FAAAAAAAAA_I%2FwUJiqfvBzwY0XEGYwat0YV3NpA19ZsdXgCLcB%2Fs320%2FEtoile%252Bdu%252BChaos%252BOrthodol_fond%252Bsoleil.png

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chris,

      Et que faut-il en conclure selon vous?

      Supprimer
    2. Bonsoir Eléazar, il est vrai que je n'ai pas précisé le pourquoi du post. C'était par rapport au questionnement de Cittavat: "Je ne sais pas si c'est moi qui manque de lâcher-prise, mais je trouve le symbole clairement perturbant. Au point de ne pas pouvoir le fixer en conscience plus de quelques secondes sans en éprouver une gêne certaine."
      Je me disais que peut-être certains éléments du dessin peuvent encore faire remonter une certaine négativité enfouie, attaché à un égrégore chargé?
      Mais comme vous le savez, je suis un profane, donc, il n'y aura pas de conclusion car je n'ai aucune certitude.
      Cordialement Christian

      Supprimer
    3. Bonjour Chris,

      Vous dites: "Je me disais que peut-être certains éléments du dessin peuvent encore faire remonter une certaine négativité enfouie, attaché à un égrégore chargé?".

      Ca, c'est une impossibilité fondamentale. Ce n'est pas une "récupération" sur base mentale, permettant un risque d'oubli de quelque chose. Ce n'est pas ainsi que ça fonctionne ;-)

      En revanche, il serait intéressant de vous interroger sur la raison profonde de ce malaise alors que certains apprécient de s'y plonger. Outre la sensibilité propre à chacun, à votre avis qu'est-ce qui, en vous, est dérangé par ce symbole? La question mérite d'être posée sachant qu'il a effectivement et très concrètement de quoi déranger, comme à la fois il a tout de quoi ne pas déranger (tout est en tout comme d'habitude, mais chacun opère sur sa perception des choses et par son interaction avec elles, un effet de prisme particulier qui peut n'appartenir qu'à lui et offrir une autre vision encore de la réalité en rapport).

      Donc dans un cas où on se trouve mis en face d'une énergie qui enclenche un potentiel réactif, il est alors toujours intéressant de ce questionner sur l'objet même de ce qu'il se passe en soi à ce moment-là.

      Il n'y aura jamais de fin aux possibilités d'exploration des choses en soi, à la découverte de toujours nouveaux horizons, perpétuellement renouvelés!

      Bien à vous de tout coeur.

      Supprimer
    4. Bonjour Eléazar, ce qui pourrait me gêner (mais sans plus) dans ce dessin, c'est la prédominance de la "couleur" noire, un peu comme dans le dessin du Shri Yantra que l'Achimagistère avait publié et non les formes, quoique, toutes ces pointes, cela me fait penser à une forteresse en mode défensif, mais ça c'est mon imaginaire ;). En Occident, le noir représente plutôt le côté sombre, la tristesse, la mort..
      J'ai noté le rouge et le jaune aussi voire l'orangé, des couleurs que l'on associe aux premiers chakras, ces couleurs ont-elles une importance?

      Supprimer
    5. Bonjour Chris,

      Je comprends tout-à fait cette position. Elle est en grande partie déterminée par la culture judéo-chrétienne de notre civilisation (en Egypte antique par exemple, le noir était le symbole du bien et de tout ce qui était bon, le rouge étant celui du mal).

      Bref, au-delà de l'ensemble des symboliques propres aux couleurs, le noir est logique car la lumière doit bien naître de quelque chose comme toute chose. Eh bien sa gangue, son oeuf, c'est l'obscurité. Eh oui, les ténèbres sont le berceau de la lumière. Alors pourquoi les prête-t-on au diable? Parce qu'il s'en est emparé pour en faire naître la fausse lumière de Lucifer (on retourne au symbole mais c'est un langage parlant quand on n'a ni la place ni le temps d'écrire une anthologie). C'est comme pour le diamant et sa clarté (symbole de l'Âge éponyme) qui naît du carbone et de son obscurité. Tout est fondé sur ce même principe. Il est donc logique que le chaos (si réapproprié soit-il) soit représenté sombre: il est un point d'origine fondamental. Dans l'article nous parlons du coeur du soleil en tant qu'élément de chaos présidant à l'origine de la cohérence de l'ensemble du système au centre duquel il se trouve. On pourra se dire alors que le centre du soleil est loin d'être sombre pourtant... Et pourtant! Il l'est! Sa lumière ne naît qu'à sa surface, au niveau de la photosphère (je ne vais pas vous faire un cours d'astronomie, cette définition apportera les éléments de base: http://bit.ly/2lWuU05).

      Bien sûr TOUT est lumière quelque part, et l'ombre n'est qu'une interprétation de la non-perception visuelle de certaines fréquences. Ainsi, la réappropriation des ténèbres par l'Absolu est aussi une réappropriation de certaines "lumières" dont il a été dépossédé il y a des temps hors du champ de la possible compréhension (je ne vais pas non plus vous faire un cours de mystagogie ;-). Mais tout naît de l'obscurité pour éclore à la lumière. Rien ne naît de la lumière, rien n'est conçu dans la lumière... Réfléchissez-y, car, oui, tout est important!

      Mais soyez certain qu'en Âge de Diamant il convient de ne plus avoir peur de son ombre non plus, outre le fait de la disparition définitive de ceux qui auront encore peur de la lumière. Maintenant que vous soyez mal à l'aise avec l'idée d'obscurité, personne ne vous le reprochera. Ce sont des conceptions (et des énergies) en effet très délicates qu'il ne convient plus du tout de laisser entre n'importe quelles mains.

      Supprimer
    6. Bonsoir Eléazar, merci pour l'éclaircissement!

      Supprimer
  5. On dirait l’explosion d’une supernova !
    Vous savez ces étoiles tellement énormes qu’en s’effondrant elles-mêmes elles forment ce qu’on appelle un trou noir, l’objet le plus monstrueux de l’univers d’où plus rien ne ressort, la fin de tout, le chaos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Peter.

      En réalité, une supernova est exactement le contraire d'un trou noir ;-) Une supernova est le résultat d'une explosion, alors que le trou noir est celui d'un implosion ultime. Mais je comprends votre point de vue ceci dit. Il y a effectivement du vrai dans ce que vous dites, peut-être même davantage que vous l'imaginez car en réalité, les trous noirs, au-delà de ce que le monde scientifique en suppose, sont très différents de ce que l'on croit, notamment quant à leur utilité au sein du cosmos, bien plus proche de cette idée de "chaos sain" que de l'anéantissement total (encore une fois, différence majeure entre chaos et néant).

      Supprimer
  6. Bonjour Eléazar,

    Le "chaos sain", pourquoi pas!
    Une hypothèse dit que les trous noirs de notre univers ressortent en fontaine blanche dans un autre univers!
    J'aime cette idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      En réalité les trous noirs sont les centres d'épuration vibratoire de l'univers. La notion de "trous de ver" qui se cacheraient derrière eux, comme celle de "fontaine blanche" (le terme est très poétique en effet), sont des interprétations mentales d'une mécanique quasiment impossible à appréhender mentalement, mais dans l'idée qu'on s'en fait ces "fontaines" représentent une forme certaine de réalité (d'ailleurs l'univers est bien plus poétique et joyeux qu'il n'est scientifique et moins encore mathématique).

      Supprimer
  7. Bonjour Eléazar,

    Que représente la lettre D au milieu du symbole, et le dessin où une lettre d'alphabet au centre.
    Est ce que ce symbole a été retravaillé dans les années précédentes, je ne sais pas pourquoi il me fait penser au troisième Reich.
    Il est juste que ce symbole en le "regardant" et un peu dérangeant mais si on se positionne d'une autre manière, qu'est ce qui me dérange en moi.
    J'ai essayé de le "regarder" "autrement et j'ai eu cette sensation que le symbole est "désactivé" de sa fonction première.

    Bien à vous

    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique,

      Il ne s'agit pas de la lettre D. C'est un cartouche aux bords anguleux à gauche et arrondis à droite, donnant l'impression d'un D mais sans rapport avec cette lettre.
      Il n'y a également aucun lien avec le Troisième Reich (qui pourrait imaginer me connaissant tant soit peu que je puisse y inclure un symbole NAZI?). Si j'y avais inclus la svastika pourquoi pas, je comprendrais (quoique la svastika aussi a été récupérée par nos soins depuis presque 40 ans maintenant).
      Outre vous dire ce que ce n'est pas je ne peux malheureusement vous en dire davantage publiquement. Il est un peu tôt pour ça. Mais il est étonnant que personne n'ait relevé le fait qu'était inclus à ce symbole celui du Shri Yantra (qui lui-même contient ce cartouche en son coeur).

      Chaos + Shri Yantra =
      Désorganisation absolue + ensemble du Possible en l'Absolu = ...?

      Non, ce cartouche est entièrement neuf, actif, et fondamentalement créateur. Il est, d'une certaine manière car il peut y en avoir d'autre, le symbole-même de l'Amour-Force le plus essentiel, le plus primordial, et le plus ultime à la fois, donnant sa cohérence bipolaire à l'ensemble.
      Ce symbole est quasiment le plus actuel qui soit car il retrace l'histoire présente de notre monde: passer du chaos à un chaos plus grand encore pour le recréer dans une cohérence parfaite et incorruptible!

      Supprimer
    2. Le contraire du chaos (Est-il semblable, dans votre esprit, à la "materia magica" chère à certains ordres rose-croix ? Une force qui attend d'être canalisée/modelée) n'est-il pas le cosmos (dont une définition est "univers ordré"; qui vient donc harmoniser le chaos) ? Je sais que certains associent le chaos au principe féminin et le cosmos au principe masculin, mais là, je marche sur des œufs...

      Supprimer
    3. Bonjour Olivier,

      La "Materia Magica"? Quelque part oui en effet. C'est plus profond, plus intense, mais dans votre manière de l'exprimer c'est effectivement ça.
      Quant au cosmos et surtout à ses propres lois (mesurables ou non-mesurables), il en est le résultat quelque part.
      Et le chaos est en effet de nature féminine c'est une évidence, correctement pressentie en ce sens par tous ceux qui l'ont mis en évidence. La femme est créatrice par excellence (et je ne parle pas que de la procréation, et de loin, qui en est pourtant un exemple flagrant), et on ne peut créer sans chaos (d'où la célèbre devise -pervertie comme il se doit par rapport aux intentions que l'Ennemi lui a prêtées- qui est "Ordo ab Chaos").

      On ne crée jamais ex-nihilo, mais bel et bien... ab chaos.

      En cela, je suis certain que vous devriez pouvoir résoudre cette énigme multimillénaire: "De la poule ou de l'oeuf, lequel était présent le premier?".

      Supprimer
  8. Je donne ma langue au chat... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'oeuf bien sûr. Il est la "graine", la semence originelle donnant l'embryon de la poule. Il est simple alors que la poule est complexe. Le simple précède le complexe. Il est le bindu des Bouddhistes. Il est le 1 alors que la poule est le multiple. D'une seule cellule naît le corps humain. Vous me direz que du corps humain nait aussi la cellule... Mais la cellule est l'origine du corps en question car il est elle au stade primal alors que la cellule que produit le corps en est une autre (les adultes ne sont pas leurs enfants, mais les enfants deviennent des adultes).

      Les pinailleurs me demanderont "mais alors d'où vient l'oeuf car il vient quand même de quelque part?". Eh bien au niveau cosmique il vient du Chaos, lequel représente dans cette perspective une matière primordiale qui s'ordonne aux ordres d'un stimuli représenté par une information associée à une dynamique créatrice: UNE PENSEE D'AMOUR-FORCE!

      Supprimer
  9. Pour moi au niveau cosmique j'apparente l'œuf au bigbang, une sorte d'œuf d'où tout est sorti, l'espace, le temps, la matière, l'énergie, tout... même les poules!
    Il est vrai qu'à l'intérieur de cet œuf c'était le chaos absolu et que ce qui a déclenché le bigbang est actuellement au-delà de notre compréhension; Est-ce l'Amour Force comme vous dites? je ne sais pas donc je vais accepter cette conclusion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir à tous

      Alors l'Univers serait une mega omelette, Peter? ;)
      Cette conclusion est sympa, j'avoue
      C'est marché sur des œufs que de croire que l'Univers est un début...

      Supprimer
  10. Eh bien ! les poules vont apprécier, ce sont donc des Etres Sacrées.. elles sont en quelque sorte un symbole Vivant Sacré du mystère de la Création. Elles apportent de par leur œufs, notamment à l' humain ayant opté pour une alimentation végétarienne un apport nutritif de qualité essentielle. Qu' elles soient bénies, considérées avec amour et que leur droit de vie jusqu' à la vieillesse soit respecté.
    Face à l' enjeu macrocosmique, ce petit commentaire microcosmique trouvera je suppose sa place là ou elle est en droit d' être aussi .
    ( c'est juste une modeste attention pour ces petits êtres tout aussi précieuses que tout autres existences du vivant)
    amicalement
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Eléazar,

    il nous fait quoi le Trump?
    https://francais.rt.com/international/36412-mon-attitude-vis-bachar-el-assad-change-donald-trump
    il y a quelque chose qui m'échappe!
    bien a vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya.

      C'est très complexe tout ça. D'abord Assad n'a absolument pas donné cet ordre d'attaque chimique. Il n'est pas du tout homme à ce genre d'exactions. Seuls les USA le feraient sans se retourner, avec sans doute Erdogan, Kim Yong-nam, et aussi peut-être Xi Jinping, et Holland par pure connerie, mais pas Assad.

      Trump est très impulsif. Il sait que ce n'est pas toujours la vérité qui lui est rapportée, comme il sait que toutes les occasions seront bonnes pour le "deep-state" US pour le faire tomber, mais il a malheureusement tendance à adhérer aux informations bien enrobées qu'on lui présente, et doit se battre contre les manoeuvres de manipulations du peuple états-unien par la presse encore sous ordre des Rockeffeler et autres chancres issu de la même poubelle.

      Si Trump adhère à la thèse officielle il se met en port-à-faut avec la Russie qui soutient Damas, ce qui arrangerait bien pour le coup le fameux "deep state".

      En l'occurrence la thèse de Damas est effectivement la bonne, mais ce qu'Assad ne sait pas c'est que la cible poursuivie était un leurre devant amener les chasseurs syriens à tirer sur une cible choisie par la Cabale pour faire porter le chapeau à Assad, pour conduire Trump à prendre position contre lui, pour engager une rupture avec Moscou... pour l'isoler dans son propre pays... pour le placer plus facilement à leur merci.

      Quand on les appelle "L'Ennemi", ce n'est vraiment, vraiment pas pour rien!

      Supprimer
    2. Merci Eléazar,
      je sais très bien que cette information est un fake pour faire "encore" faire passer Assad pour le méchant comme avec la fameuse attaque chimique de la Goutha de 2013.
      mais je ne pensais pas Trump si "cornichon"pour adhérer a tout ce que lui met sous le nez.
      je le croyais plus "libérateur" de l'humanité,on peut se tromper.
      il n'y a vraiment personne de fiable dans cette pseudo élite.
      bien à vous

      Supprimer
    3. Bonjour Satya,

      Ce n'est simplement pas lui... le libérateur de l'Humanité, c'est tout ;-)
      Les gens sont prêts à se raccrocher au premier venu ayant une une plus grande gueule que les autres, ou un peu "plus dans le pantalon", mais il en faut bien plus pour sortir cette planète de son enfer! Pour l'instant Trump est un pion qui sert les intérêts du "Plan", comme Poutine, mais les vrais enjeux sont tout-à-fait ailleurs!

      Supprimer
  12. Bonjour Eleazar,

    Il se parle peu de la Communauté Européenne, du moins de ce qui officieusement il s' y trame !! Est-ce là dans le fond le siège de rassemblement décisionnel secret de l' ennemi ?
    si toutefois il est l' heure ou le jour pour une réponse en celà ?
    merci Eléazar, vous éclairez nos ignorances en bien des aspects !
    Nath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Pour l'instant l'UE et les Etats qui en sont membres cherchent des ordres à suivre... Ils sont un peu laissés pour compte et ça fait bien longtemps que personne en Europe n'a pris de décisions autre que celles qu'on leur ordonnait de prendre.

      Pour l'instant c'est un peu le stand-by. Par défaut il faut suivre le plan multiséculaire d'un ralliement de l'Europe à l'Asie avec la Russie au centre du jeu pour constituer l'Eurasie. Les gouvernements européens et l'UE se dirigent donc pas défaut vers cet objectif faute de mieux, en attendant de voir ce que le bras de fer entre le gouvernement US officiel, le gouvernement US de l'ombre, et la Russie, prenant pour enjeu et punching-ball Bashar El-Assad.

      Supprimer
  13. Bonjour Eleazar,
    Merci pour vos éclairages. On a l'impression que Trump veut prendre la main aux néos cons, car la frappe en Syrie a surpris mais sauf erreur n'a pas eu beaucoup d'influence sur le terrain. Quand vous dites que les vrais enjeux sont ailleurs, où sont ils ? Cette histoire de missiles sert elle d'écran au pedogate ou au plafond de la dette ? Merci et bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Pour l'instant il convient de rester discret sur les éléments qui motivent cette affaire. Ce que l'on peut en dire c'est que ce n'est ni un hasard ni un réel dérapage. Le jour se fera plus tard sur ce qui aura présidé à ce "geste"...

      Supprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci