dimanche 1 janvier 2017

Perspectives décisives pour 2017

Assurément cette année sera bonne. Elle sera bonne car dans le cas contraire elle ne sera pas du tout. Néanmoins "bonne" ne signifie pas qu'elle le sera pour tout le monde ni de la manière attendue par tout un chacun. En tout état de cause elle ne le sera pas comme on l'imagine. L'enfantement est en principe un moment heureux, du moins lorsque les choses se passent bien et que ce qui aura présidé à ce moment put naître dans des circonstances joyeuses. Pourtant le moment reste inquiétant et douloureux, autant pour le père qui s'inquiète pour son épouse, que pour la mère qui espère pouvoir être à la hauteur, surtout s'il s'agit de son premier-né. Notre actuelle civilisation planétaire se trouve un peu dans ce type de contexte. Les douleurs se font sentir. On ne sait pas exactement s'il s'agit d'une fausse-alerte où si l'instant de la délivrance est proche, bien qu'on le sente en soi. On ne sait pas trop par quoi on va devoir passer, on aimerait que ce soit déjà fini mais on redoute les instants qui précèdent cette délivrance tout en voulant de rien rater du moment. La confusion s'installe dans les esprits. On sait juste qu'on ne peut plus reculer et tous les espoirs sont investis dans une attente la moins longue et avec la conclusion la plus heureuse possible.