jeudi 19 février 2015

Canalisation : message à la France

Voici comme promis le tout premier rapport de canalisation, avec quelques jours de retard dus à une intense activité liée au changement de paradigme initié à l'occasion de la nouvelle lune de janvier, avec un pic au 4 février, et qui se poursuit encore tout le mois.

Ce premier message est quelque part un test, une première approche. Il est donc très court, mais non moins éloquent et pertinent. En effet, tant de choses seraient à dire en ces temps de bouleversements majeurs, assorties pourtant d'une si étroite marge d'expression possible utilisant les termes d'un langage particulièrement limité. Cette possibilité de communication inter-plans sera exploitée au mieux afin d'apporter depuis une toute autre réalité beaucoup plus vaste et globale, des éléments essentiels de compréhension nécessaire à le meilleure gestion possible des temps actuels.

dimanche 8 février 2015

Les chances de victoire de l'Ennemi ont été réduites à néant

Nous ferons  cet article relativement court au vu de l'heure de sa rédaction en ce dernier jour du week-end de sa parution planifiée. En effet, les importants travaux qui ont eu lieu du mercredi 4 à ce dimanche 8 février en quasi non-stop, ne se sont terminés qu'il y a très peu de temps, nous laissant à peine l'occasion d'en recueillir le rapport afin de travailler à la rédaction tardive de cet article.

Nous ferons également un point sur les résultats de notre sondage relatif à votre intérêt pour des rapports de canalisation.

Pour en revenir à notre sujet initial, et bien que nous ne puissions révéler grand chose à ce propos, il est important de savoir que ce que l'Ennemi de l'Humanité redoutait le plus a été mis en place de façon irréversible du 4 au 8 février dernier. C'était en préparation depuis le lendemain de la dernière "nouvelle lune" (ou "lune noire": le mercredi 21 janvier 2015), alors que l'ensemble des éléments le permettant ont été initiés dès 1944 (au nez et à la barbe des concernés).