dimanche 5 octobre 2014

Les technologies du Chaos (dernière partie)

Faisant suite à notre article du mois dernier relatif à ITER, nous voici catapultés ce mois-ci dans une zone beaucoup plus trouble et profonde, résolument, extrêmement... non-officielle! Il s'agit des ordinateurs quantiques à processeurs neuronaux exponentiels.

Petite explication...

En 1988 ou 89 paraissait dans une revue informatique célèbre (peut-être "N°1 Informatique" mais sans conviction - le souvenir en rapport n'est plus de première fraîcheur et le fait n'avait pas été consigné), un article conjoint à l'annonce de la sortie des tout nouveaux disques durs à 500 Mo de capacité: un révolution à l'époque. Cet article était beaucoup plus étrange, voire inquiétant, car il annonçait la découverte, par les Japonais, d'un processeur créé sur base de neurones de synthèse en silicone (pour le constituant principal), capable d'apprendre seul de ses expériences et générant un accroissement de la densité neuronale de départ (par reproduction de ces derniers; les générations suivantes intégrant les informations des générations antérieures, ce dont la génétique est incapable), mais aussi et surtout par adaptation (accroissement du volume d'interconnexions neuronales), correspondant en revanche à la manière dont le cerveau biologique apprend de ces expériences, et lorsque nous disons "biologique", nous entendons surtout celui de l'humain.