samedi 26 octobre 2013

Les annonces du futur proche

Le "Boy's Band" ascensionné...
La rédaction étant toujours en itinérance au jour de la parution de cet article, et pour garder notre rythme bihebdomadaire afin d'en remplir les colonnes, nous avons choisi cette semaine de poursuivre les éloquentes prévisions qui fusent actuellement du côté des "Maîtres Ascensionnés". Comme nous vous l'expliquions dans un article précédent (du 16 septembre dernier intitulé "Prophétie...!" -milieu de page), les consciences qui se profilent derrière ces fameux "Maîtres" fantaisistes, assis sur les échos de mémoires ayant failli être réactivés des Seigneurs du Karma dissout en 1986, sont des aspects de l'Absolu profilés derrière ces personnages afin de faire entendre leur voix au travers de ce que les "channels" qui les captent pensent réellement être ces ascensionnés sortis d'on ne sait quelle galaxie. Vous nous direz que prétendre qu'il s'agit d'Aspects du Divin n'est absolument pas plus crédible que de prétendre qu'il s'agit d'extraterrestres illuminés, ce qui est tout-à fait vrai mais qui, en soi, n'a vraiment pas l'ombre de la moindre importance non plus. Le principal est qu'une fois pour toutes nous sortions tous de l'ornière et du joug des serviteurs du Chaos, quand bien même serait-ce le Grand Schtroumpf qui nous en libérerait!


samedi 12 octobre 2013

Et si l'on parlait santé

La rédaction étant non pas en vacances mais en déplacement et dans l'incapacité de rédiger son article bihebdomadaire, nous avons pensé tenir le rythme en publiant ici l'article du 26 septembre de Jean-Marc Dupuis, extrait de son excellente newsletter "Santé et Nutrition" du site Santé Nature Innovation.

Pourquoi ce choix? Parce que cet article s'intitule "Un cas d'école de désinformation médicale à grande échelle" et est une fois de plus très représentatif de la manipulation de masse exercée par les médias collaborateurs des lobbys pharmaceutiques, via les organismes d'Etat, les ONG, ou les instances intergouvernementales tel que l'OMS par exemple, où "Organisation Mondiale de la Santé" sonne davantage comme une plaisanterie moins douteuse que macabre lorsque l'on sait que l'objectif de cette organisation créée, elle aussi, par les familles détenant les rennes du pouvoir économique, politique, financier (ET religieux), est de semer la mort par maladie afin de faire engranger des fortunes colossales aux industries liées à la condition sanitaire humaine qui leur appartiennent et dominer totalement les survivants.