samedi 7 juillet 2012

Le lent processus de transformation

Certains lecteurs nous écrivent pour nous demander pourquoi nous ne publions pas davantage, ou pour nous signaler que les choses bougent (dans un sens inquiétant) alors que nos articles semblent obsolètes puisque publiés depuis quelques semaines...

Nous souhaitons réagir sur ce point, nous donnant l'occasion d'une publication supplémentaire. En en effet la situation bouge (ce qui témoigne qu'il reste encore de la vie en ce monde -et pour longtemps, n'en déplaise à certains- quel que soit le sens du mouvement constaté). Il faut savoir que tout ce qui est considéré comme puissant en terme de responsabilités ou de pouvoir, a été accordé et préalablement avalisé par la véritable super-puissance dont les gouvernements sont les outils, les gouvernants (sauf exceptions mais alors en principe vite corrompus ou éliminés, à l'exception jusqu'à présent de Monsieur Hugo Chavez), des marionnettes, parfois ennemis en apparences, mais toujours ralliés, l'un comme l'autre, à la cause qui les aura promus à leur place de choix.