samedi 25 février 2012

L'Eurofascisme et le complot de "l'élite": nous sommes aux portes de la solution!

Lorsque les incrédules, les amuseurs publics, les altermondialistes le disent au milieu des quolibets et des sourires condescendants des grosses fortunes, des politiciens, ou des pseudo philosophes assassins par procuration présidentielle (à noter que nous ne parlons aucunement ici de quelque hypothétique "complot judéo-maçonnique"), c'est une chose.
Maintenant, la donne est toute autre si les politologues se mettent à le dire sur les chaines de télévision grand public à une heure de grande écoute, même en ayant parfaitement conscience que leur emploi des mots "complot" et "élite" sera de fait interprété comme étant orienté par une forme de participation à ce qui est présenté en tant que paranoïa collective, grâce à la manipulation de masse dont notre actuelle civilisation industrialisée est l'objet depuis des décennies.



Oser perler d'un "eurofascisme" est tout de même assez exceptionnel, surtout lorsque oser parler tout court est déjà tendancieux si ce que l'on a à dire ne va pas dans le sens de l'establishment de la pensée unique officielle (il ne s'agit guère que d'une transposition du "1984" d'un Georges Orwell visionnaire ou particulièrement bien informé).