jeudi 27 octobre 2011

Bilan de l'action du 15 octobre 2011 (Cf. notre article du 5 octobre)

Sans avoir grandement besoin de rédiger des pages et des pages à cet effet, nous nous contenterons cette fois de faire simplement allusion à l'article titré de façon aussi simple qu'éloquente par nos amis du blog des "agents sans secrets" : 


LES MÉDIAS OUBLIENT DE PARLER DE LA PLUS GRANDE MOBILISATION DE TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITÉ!!!

Nous vous invitons donc à la lecture de cet article se faisant l'écho d'une évidence certaine (si tant est qu'elle l'ait jamais été) : tous les médias officiels (et certains médias alternatifs aussi malheureusement) sont aux mains de "l'élite des psychopathe", faisant le black-out sur toute information gênante pour eux.

Bien que les gens sachent, et que les médias sachent qu'ils savent, ils persistent jusqu'à l'absurde dans l'installation de la réalité artificielle qu'ils créent pour eux. Tous ne savent pas, soit, mais suffisamment néanmoins pour ce faire opposer un égrégore de lucidité allant croissant en puissance et enclenchant enfin un cercle vertueux dissipant de plus en plus les ombres de l'ignorance au fur et à mesure du temps qui passe, ralliant toujours davantage de gens ouvrant les yeux, parfois pour la première fois, parfois avec le sentiment d'avoir toujours su... quelque part.

Merci au blog des "agents sans secrets" pour avoir, lui, relayé cette information:

les médias oublient de parler de la plus grande mobilisation de toute l'histoire de l'humanité.

mardi 18 octobre 2011

Récupérations par le système des velléités populaires

Depuis des siècles les semeurs de chaos, pour leurs bénéfices personnels, sont passés maîtres dans l'art de créer des événements dont ils seraient officiellement victimes de façon à justifier leurs intentions de massacres et de pillages, ou dans l'art de récupérer à leur profit les velléités populaires visant à regagner une véritable liberté sur les conditions d'un esclavagisme qui n'en a pas forcément l'air (encore qu'en y regardant de plus près...) mais qui est bel et bien là, orchestré de main de maître par ceux qui exploitent à leurs profits les milliards d'individus qui se tuent au labeur pour alimenter un système qui les dévore souvent à leur insu.

Cette maestria a toujours été le fin du fin stratégique visant à imprimer à la montée d'une contestation naissante une direction lente mais assurément détournée du but initial, faisant en sorte que le résultat soit toujours pire, si possible, que les conditions l'ayant motivée. Il est un fait indubitable que les révolutions n'ont JAMAIS profité à ceux qui les ont faites, sauf bien sur si elles s'appuyaient à la base sur des motivations déjà perverses, illusionnant les populations sur les motivations réelles de ladite révolution en marche (les révolutions communistes à seul titre d'exemple).


mercredi 5 octobre 2011

A l'heure de la mobilisation mondiale, les "lois" vont s'appliquer



A l'heure où les peuples se soulèvent, alors qu'en seulement deux années de travail les plus puissantes illusions mondiales sont tombées, le flux de prospérité assuré à l'élite financière s'est tari, les énergies de chaos ont été rectifiées et corrigées, l'énergie dite de "glu noire" (pourriture astrale) a été nettoyée et sa conséquence directe, la production d'énergie du "vert sombre" a été détruite et dont le réservoir mondial était gardé par l'armée américaine dans une enclave souterraine à la verticale du "Devil Tower" à Yellow Stone, leur permettant l'alimentation psychique des pires méfaits de la Terre, à l'heure où l'empire du chaos s'effondre bien que toutes les infrastructures de notre actuelle civilisation humaine soit encore entre les mains de ceux qui gouvernent cet empire, les peuples enfin se soulèvent, voyant plus clair, commençant seulement à comprenant enfin qu'ils sont le cheptel destiné à l'abattoir.

Si le consortium international des banques avait programmé l'effondrement financier après avoir créé de toutes pièces le phénomène terroriste et un "Al Quaïda" qui n'a jamais existé que par le fait de la CIA et consorts qui en sont les créateurs et marionnettistes, il ne pensait pas non plus être pris dans la tourmente de son propre piège qui se referme aujourd'hui sur lui. Aujourd'hui il se retrouve face à l'impérative nécessité d'inventer très très vite des raisons, tant pis si elles sont mauvaises, de prendre possession de nations et de leurs ressources afin de renflouer ses caisses. Le seul recours à l'effondrement du système de "l'élite", lui permettant en outre de se débarrasser des trois quarts de la population mondiale qu'il considère comme de la vermine à éliminer, c'est de déclencher à tout prix la troisième guerre mondiale dont elle rêve tant. En détruisant tout, toute résistance le sera aussi (si l'ennemi ne peut être trouvé parmi les nations, les psychopathes à la tête du monde actuel inventeront peu ou prou une invasion extraterrestre, programmée depuis un moment déjà, au cas où). Ils tueront sans sourciller hommes, femmes et enfants, et feront de notre monde un désert de cendres pour longtemps.