samedi 10 juin 2017

La joie dans le basculement !

[EDITION SPECIALE]

Face à la perspective de cette deuxième partie de l'année actuelle qui devrait être la toute dernière de notre civilisation en tant qu'esclaves de nos oppresseurs historiques, et que l'on y croit absolument, tièdement, ou pas du tout (bien heureux d'ailleurs ceux qui en rit à condition qu'ils ne s'arrêtent pas en chemin), le positionnement des âmes nobles dans la "Joie Causale" représentera pour eux un réel sauf-conduit.

On me demande souvent "quoi faire"? "Comment se préparer au mieux?" et autres questions du même acabit dans un flou mental total quant à ce qui va vraiment se produire et dont finalement je ne connais pas beaucoup mieux que vous les tenants, même en connaissant parfaitement les aboutissants. En tout état de cause, à l'échelle individuelle ou collective, face à la totale et profonde remise en question de notre actuelle civilisation planétaire comme face à nos petits ou grands tracas quotidiens, le positionnement dans cette "Joie Causale" est indispensable.

mercredi 7 juin 2017

L'Effet Mandela

Nous n'allons pas nous aventurer à développer ici l'explication de ce à quoi se réfère cet "effet" ainsi nommé. Nombre de sites Internet et de blogs y font référence, voire y sont consacrés. Publier ici un texte dans une démarche équivalente à ce qui est déjà publié ailleurs serait inutile. Néanmoins pour ceux qui ignoreraient ce à quoi se réfère l'effet "Mandela", disons pour faire court qu'il s'agit du différentiel entre le souvenir généralement collectif d'un vécu, et les traces historiques laissées par le même évènement. Les deux éléments confrontés l'un à l'autre (le souvenir de l'évènement d'une part et les traces qu'il aura laissées) se trouvent être parfois non-concordants, ce qui définit en soi l'effet dit "Mandela".

Ce nom a été choisi par le fait que nombre de souvenirs partagés par une part non-négligeable de la population globale attestent que Nelson Mandela serait décédé en prison, alors que l'Histoire atteste pour sa part qu'il est décédé le 5 décembre 2013 à Johannesburg quelques années après y avoir assuré la responsabilité de Président. Tous les souvenirs ne sont pas forcément concordants non plus, mais un échantillon représentatif suffisamment large le partage pour représenter un paradoxe, ce qu'est en soi l'effet dit "Mandela".

mercredi 26 avril 2017

La Kollaboration de la "complosphère" et l'importance de l'approbation implicite

A l'heure où la France connaît sans doutes les heures de disgrâce les plus sombres car les plus lamentables de sa soit-disant République (laquelle a cessé de fonctionner depuis bien longtemps maintenant), allant des votes truqués aux votes litigieux en passant par les radiations arbitraires du droit de vote de plusieurs dizaines de milliers de français encore maintenus dans l'ignorance de la mascarade que tout cela peut représenter, ou qui s'y maintiennent eux-mêmes par facilité, nous allons pourtant trancher avec le contexte du moment et ne pas céder à l'aisance du sujet le plus évident du mois (du moins pas pour l'instant). 
En effet, il nous est apparu judicieux d'évoquer, enfin, toute l'importance que représente pour les intérêts de l'Ennemi les activités "complotistes" et la "dénonciation" de ses plans. Nul ne connaît réellement leur ampleur et leurs implications réelles, même le mien informé de tous. Le site Internet "table-ronde.org"[1] a pour excellent sous-titre ou devise: "On sait ce qu'on veut qu'on sache". Il s'agit exactement de cela.

samedi 1 avril 2017

Apparition du Léviathan

Cet article devait initialement traiter de ce qui est appelé "Effet Mandela", mais l'apparition d'un phénomène nouveau non-encore traité, ou du moins correctement interprété par la sphère Internet, requiert de notre part que nous lui accordions la priorité au vu de l'importance symptomatique des temps actuels qu'il représente. Il s'agit de l'apparition du Léviathan. Ceci dit, quand bien même cet article paraît ce jour (le 1er avril), nous certifions à notre aimable lectorat (l'ensemble de notre lectorat ne l'étant pas forcément, loin de là, c'est donc à cette part-là que nous nous adressons) qu'il ne s'agit aucunement d'une farce.

L'image ci-dessus (qui date de 2015 selon Google Earth), apparaissant sur un cliché situé dans les profondeurs océaniques du Pacifique nord (à peu près à 50°2'N et 140°3'O), a été interprété à tort comme étant un Vimana géant (estimé à environ 4 Km de long, presque 5 en réalité) par le site Internet "La Cause du Peuple". On ne voit pas bien sur quelle base l'interprétation de cette image pourrait en quoi que ce soit faire penser à un Vimana, mais le fait est qu'il s'agit en l'occurrence du Léviathan, lequel a été réveillé à dessein par un tir nucléaire a priori engagé par les États-Unis.

vendredi 17 mars 2017

Un demi-million de visites !


Ami lecteurs de ce blog,

Nous fêtons en ce jour les 500.000 visites (comptabilisées, nous savons que certains se transmettent de nombreux exemplaires d'un copié-collé). Nous sommes heureux d'avoir été capables de toucher l'intérêt ou la sensibilité de nos lecteurs et d'avoir su avec patience accroître leur nombre sans pour autant céder à la tentation de nous montrer séducteurs en rien (en tout cas pas intentionnellement).

Merci à chacun de vous, lecteurs passés, présents et à venir, lecteurs amis et détracteurs, lecteurs dithyrambiques ou lecteurs insultants (non-publiés, mais nous le ferons à l'avenir si l'occasion se représente). En 18 ans de présence sur le web et trois noms de domaine, l'Archimagistère a su se tailler sa place de référence sur Internet, et dont les publications au sens large ont été largement relayées, dans une discrétion qui est à la mesure de l'absence de publicité puisque "le but n'est pas là".

Quoi qu'il en soit, recevez en cette occasion un  peu spéciale, toutes les bénédictions chaleureuses les plus sincères de l'Archimagistère, et les miennes à titre personnel, qui que vous soyez. Restez attentifs, l’œuf s'apprête seulement à éclore...! Rien n'a encore commencé, tout reste à faire, tout reste à jouer, et chacun co-participera à sa mesure à ce jeu-là dont les règles ont pour but de faire de chacun, sans exception, un grand gagnant. Encore reste-t-il à tenir la distance, celle de l'éternité, et pourtant... un pas après l'autre, dans le calme, la paix intérieure, la non-peur, la patience, et la sérénité.

Que le meilleur vous soit donné, infiniment.
Encore merci à chacun de vous.

Eléazar